Baccalauréat en urbanisme

Présentation

Aujourd’hui, l’urbain est devenu le cadre de vie de plus de la moitié de la population de la planète. Plus que jamais, l’urbanisation retient l’attention des décideurs et des professionnels de l’espace. Les urbanistes sont du nombre ; à ce titre ils doivent répondre à une triple exigence : savoir articuler toutes les échelles de l’aménagement urbain, depuis l’îlot ou la rue jusqu’à la région métropolitaine ; prendre en compte le long terme et l’intérêt des générations futures dans toutes les décisions qui influencent le devenir de la ville ; faire travailler ensemble tous ceux qui sont concernés par la transformation des milieux urbains. En un mot les urbanistes se veulent les promoteurs d’un véritable développement urbain durable.

La formation de baccalauréat en urbanisme est centrée sur l’intervention en milieu urbain dans des domaines aussi diversifiés que la planification métropolitaine, le design urbain, l’immobilier, l’habitation, le développement communautaire, le patrimoine,  les transports, le tourisme et les loisirs, le commerce, le droit municipal, la géomatique, etc.

Le programme vise à :

  • Permettre l’acquisition de connaissances sur la ville, l’urbanisation, les fonctions urbaines et les acteurs de la ville (les savoirs)
  • Former les étudiants aux méthodes, aux techniques et aux pratiques de l'urbanisme (les savoir-faire)
  • Développer une approche critique de la ville et de l’urbanisme, selon trois perspectives : historique, géographique, stratégique et prospective (notamment en regard des grands enjeux environnementaux, démographiques, sociologiques, économiques et politiques)

Au terme d'un baccalauréat en urbanisme, vous pourrez notamment :

  • Analyser un site d’intervention dans ses dimensions historiques, spatiales, sociales et proposer une problématique d’aménagement
  • Formuler un programme et des propositions d'interventions dans un souci de durabilité
  • Communiquer efficacement vos analyses, vos recommandations et vos propositions, notamment graphiquement, à différents intervenants (acteurs publics, privés, organismes du milieu, citoyens, etc.), entre autres dans le cadre de processus de consultation-participation

Forces du programme

  • La reconnaissance du programme dans la francophonie : l’École d’urbanisme et d'architecture de paysage est la seule dont les formations professionnelles de 1er cycle comme de 2e cycle en urbanisme sont accréditées par l’Ordre des urbanistes du Québec, l’Institut canadien des urbanistes et l’Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et en urbanisme (APERAU internationale)
  • Une formation dynamique articulée à des enseignements théoriques, à des cours avec applications et à du travail en atelier
  • Une exposition des projets de fin d’études courue par les professionnels et les employeurs à la recherche de talents émergents
  • La possibilité d’échanges à l’international dans l’une des universités affiliées pour un ou deux trimestres
  • Des activités complémentaires et stimulantes, comme l’accueil de conférenciers issus du milieu professionnel et les activités conjointes offertes à la Faculté de l’aménagement, comme les « charrettes »

 Demande d'admission