Danielle Labbé, titulaire de la nouvelle Chaire de Recherche du Canada en urbanisation durable dans le Sud Global

- Urbanisme

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 12 décembre 2016 – Le gouvernement fédéral a annoncé la création et le renouvellement de chaires de recherche du Canada qui s’inscrivent dans les domaines prioritaires de recherche de l’Université de Montréal et parmi lesquelles figure la Chaire en urbanisation durable dans le Sud Global. Danielle Labbé est nommée titulaire de cette chaire qui étudiera les façons dont les nouveaux espaces urbains des pays du Sud peuvent arriver à combler les besoins physiques et sociaux de leurs habitants.

Il est aujourd’hui reconnu que le rythme et l’ampleur de la croissance démographique dans les pays du Sud, conjugués aux problèmes environnementaux tels les changements climatiques et l’épuisement des ressources, soulèvent des enjeux critiques. Cette urbanisation accélérée dans les pays du Sud exige une réflexion et un engagement pour le développement de politiques et de pratiques urbanistiques durables.

Ainsi, la Chaire examinera la façon dont les urbanistes et les autres professionnels de l’environnement bâti peuvent aider les villes du Sud Global à répondre aux besoins de leurs populations, majoritairement pauvres, en matière notamment de logement, de transports, d’emploi, et se penchera sur la façon dont ils pourront veiller au développement d’établissements urbains durables favorisant la création de richesse, l’équité sociale et l’épanouissement humain.

« Notre travail consistera à explorer les dynamiques « concrètes » du développement urbain qui se poursuit en périphérie de villes soumises à une urbanisation rapide telles que Hanoi, Phnom Penh, Port-au-Prince et Guadalajara », mentionne la titulaire de la nouvelle chaire, Danielle Labbé. « On ne sait toujours pas si ces villes réussiront à créer des milieux de vie durables mais les urbanistes, par leurs réactions au maelstrom de changements en cours, auront à cet égard une influence considérable », ajoute-t-elle. La Chaire vise à les appuyer sur le plan des connaissances et de la réflexion.

Plusieurs candidats au doctorat en aménagement et aux études de 2e cycle à la Faculté de l’aménagement sont rattachés à la Chaire à titre de collaborateurs et se joignent aux chercheurs associés. Il s’agit de Clément Musil, chercheur associé à l’Unité Mixte de Recherche AUSser (Architecture Urbanisme Société : Savoirs Enseignement Recherche ; Gabriel Fauveaud, professeur invité au département de géographie et au sein du programme d'études internationales de l’UdeM ; et de  Juan Torres, urbaniste et professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’UdeM.

À propos de Danielle Labbé
Danielle Labbé a reçu une formation professionnelle en architecture et en design urbain avant de compléter un doctorat en urbanisme à l'Université de la Colombie-Britannique (2011). Ses recherches interrogent les interrelations entre la production et l'appropriation de l'espace urbain dans les villes du Sud Global. Ses travaux combinent des approches historiques, d'analyse des processus, et une perspective agentique pour explorer les rencontres entre intentions étatiques, pratiques de gouvernement et expériences quotidiennes durant le processus d'urbanisation. Bien que centrés principalement sur la région sud-est asiatique, les travaux de Danielle Labbé contribuent à des débats théoriques plus vastes sur les relations État-société, la gouvernance urbaine et l'informalité qui animent les disciplines de la planification urbaine, de la géographie humaine et de l'anthropologie urbaine.

Pour plus d’information sur Danielle Labbé et sur la Chaire de recherche du Canada en urbanisation durable dans le Sud Global.

Source :
Myriam Ackad, conseillère en communications
Faculté de l’aménagement
514 343-5858 | myriam.ackad@umontreal.ca