Gérard Beaudet revient sur la démolition partielle du Quartier Dix-30

- Urbanisme

Extrait de l’entrevue
Démolition au Dix30 : tyrannie de la nouveauté et architecture jetable

Dix ans à peine après son inauguration, une partie du Quartier Dix30 sera démolie. « Dans l'univers du commerce de détail, la concurrence est féroce et les effets de mode sont nombreux, ce qui oblige les joueurs à s'adapter... ou à disparaître », observe Gérard Beaudet, professeur à l'Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal. Ce mode de fonctionnement n'est pas sans poser de sérieux problèmes en matière de développement durable.  

« À partir du moment où il faut épater la galerie, la nouveauté s'impose. L'absence de nouveauté comporte un sérieux risque de baisse de la fréquentation », souligne l'urbaniste. Pour cette raison, les promoteurs construisent des bâtiments dont le coût est amorti très rapidement en quatre ou cinq ans pour pouvoir éventuellement raser les immeubles et reconstruire, explique-t-il.

Écouter l’audio fil sur Radio-Canada.