La CPEUM et la CUPEUM participent à la mise en place d’un Parc urbain national dans la Communauté métropolitaine de Montréal

- Architecture de paysage

La région métropolitaine de Montréal devrait avoir son Parc urbain national comme à Toronto

Montréal, le 23 novembre 2017- Les Conseils régionaux de l’environnement (CRE) de Montréal, de Laval et des Laurentides annoncent, avec la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et la Chaire UNESCO en paysage et environnement (CUPEUM) de cette même institution, l’amorce d’une collaboration visant la mise en place d’un Parc urbain national sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

La CMM, dans le cadre de son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), s’est donné, en 2012, deux objectifs clairs concernant les milieux naturels sur son territoire : 17% d’aires protégées et 30% de superficies boisées. Pour les atteindre, il faut prendre les moyens suffisants et un grand parc urbain y contribuerait très certainement. Enthousiasmées par le nouveau Parc urbain national de La Rouge à Toronto, les organisations souhaitent que la métropole québécoise s’inspire de ce magnifique projet de société pour se doter aussi d’un tel parc.

Montréal, Laval et Rive-Nord, au coeur d’un potentiel futur parc urbain nationalAvec le Parc urbain national de La Rouge à Toronto, on parle à terme d’un territoire protégé de 79,1 km2 (7910 hectares). Pour être dans le même ordre de grandeur au niveau de la métropole québécoise, il faut rassembler, et donc connecter, les milieux naturels présents sur le territoire. Ceci est tout à fait en concordance avec le PMAD de la CMM.

Extrait tiré du communiqué de presse. Lire l'intégralité du communiqué de presse.