MAPPA, développé à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage cité comme outil d’évaluation de la «marchabilité» d’une ville

- Urbanisme

Si la marche est le mode de déplacement le plus économique, certains obstacles peuvent constituer des risques, particulièrement en milieu urbain. Ainsi, depuis quelques années, de nouveaux outils se proposent d’évaluer la « marchabilité » des espaces citadins. Ces outils considèrent plusieurs éléments : largeur des trottoirs, présence d’obstacles fixes, pente de rues, présence de passage piéton à une intersection, etc. Parmi les outils développés en Amérique du Nord, le MAPPA a été mis au point par des chercheurs de l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage, Sébastien Lord et Paula Negron-Poblete. Cet outil s’intéresse plus particulièrement aux personnes âgées et jour sur 42 critères.

Lire l’article dans The Conversation et pour plus de détails sur MAPPA