Paul Lewis à propos des TOD en banlieue

- Urbanisme

Avec un objectif de densification, l’une des priorités du Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) adopté en 2011 est d’intégrer au moins 40 % des futurs résidants des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dans des quartiers structurés autour des transports collectifs tel que les veulent les principes du TOD (Transit Oriented Development).

Dans cette perspective, un exercice de réflexion se fait à proximité des gares et des stations de métro de la région du Grand Montréal. Le PMAD, qui vise l'implantation de 155 aires TOD dans 14 des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal est en soi significatif, estime Paul Lewis. L’adoption du PMAD est un premier pas, mais la situation est différente en banlieue selon Paul Lewis.

Lire l’article dans La Presse.