Sébastien Lord et d’autres universitaires signent une lettre ouverte concernant le projet Le Phare de Québec

- Urbanisme

Le Phare, un colosse aux pieds d’argile
La présence de la tour compromettrait la réalisation d’une vision humaine, véritablement innovante et durable pour l’entrée de la capitale nationale

S'il faut se réjouir de la proposition de projet signature du Groupe Dallaire pour le site de l’ancienne Auberge des Gouverneurs à l’entrée du boulevard Laurier à Québec, la forme et l’ampleur du geste sont à plusieurs aspects périlleux pour la direction à donner au développement immobilier à Québec.

À 65 étages, la tour principale dépassera de 62 mètres Place Ville-Marie à Montréal. Si la course au plus haut gratte-ciel se poursuit dans plusieurs villes d’Asie et du golfe Persique, elle a perdu son élan dans les villes nord-américaines, ne permettant pas d’atteindre les visées d’un développement durable. Ce type de tour appartient à une période de croissance économique et démographique extrêmement rapide des métropoles qui est révolue au Québec et dont Place Ville-Marie, conçue par les architectes I. M. Pei et Henry Cobb en 1962, témoigne.

Lire l’intégralité du texte dans Le Devoir.