Selon Gérard Beaudet la rue Saint-Denis a perdu son rôle d'artère de destination

- Urbanisme

La rue Saint-Denis, tout comme d’autres artères du Plateau Mont-Royal, ont connu un déclin dans les dernières années. Alors que l’on attribue souvent cette décroissance, notamment, aux travaux dans l’arrondissement, aux taxes, au stationnement, Gérard Beaudet considère que la rue Saint-Denis a perdu son rôle d'artère de destination. Les goûts et la ville changent; d’autres rues se développent, en ville comme en banlieue.

Pour lire l’article dans son l’intégralité dans La Presse.