Selon Gérard Beaudet, on condamne trop rapidement les œuvres d'art public

- Urbanisme

Qu'on pense à la démolition d'une œuvre à Québec, au plan de réaménagement du Square Viger qui prévoit la démolition de l'Agora de l'artiste Charles Daudelin, à l'œuvre-hommage au transport collectif dans le quartier Montréal-Nord qui est remise en question à cause de son coût de plus d'un million de dollars, la question se pose :« Aime-t-on vraiment l'art public? » 
 
Patrick Masbourian en discute avec Gérard Beaudet et Nicolas Mavrikakis, critique d'art au journal Le Devoir et professeur d'histoire de l'art au Collège Jean-de-Brébeuf. 
 
Écouter l’audio fil sur Radio-Canada : L'art public au Québec: discussion avec Gérard Beaudet et Nicolas Mavrikakis.